Mal de crâne

Hamlet versus Eminem dans l’arène des siècles

Eminem parle du rap, le rap parle du rap, Hamlet parle du théâtre, la pièce parle de la pièce.

De cette bagarre d’experts, de cette joute virtuose émanent les problématiques qui nous hantent, nous et nos deux personnages, l’un réel qui s’est fait légende, l’autre légendaire qui s’est fait réel.

Le rapport au pouvoir et à l’action (entre ambition motrice et angoisse paralysante), la sexualité (entre homosexualité latente et homophobie manifeste), aux pères absents, aux mères omniprésentes, à la violence (fantasmée, narrée, intérieure), et enfin, l’insondable question de la folie et de la simulation.

Eminem et Hamlet font les fous et les cons, chacun à leur manière, exubérante, brillante et discordante. Ces motifs battent le coeur du projet : se saisir de notre folie narcissique, de l’exigence de s’inventer une identité, un parcours, de devoir tout prouver, aux autres, à la société, pour se sentir pleinement exister, lutter contre la dissolution du collectif, l’intimidation de la parole publique et la perte de repères politiques.

Infos

Équipe

direction artistique, écriture, dramaturgie, mise en scène Louise Emö
interprétation Louis Sylvestrie, Fanny Estève, Simon Vialle, Pierre Gervais
coordination, assistanat, coach à la metteur en scène Victor Rachet
direction technique, dramaturgie, assistanat à la mise en scène Clément Longueville
création sonore et regard à la technique Harry Charlier
photos
Yves Gervais
bonus track Simon Carlier aka Sika
développement, production, diffusion Habemus Papam

Production

Une création de La PAC (La ParoleAuCentre). En coproduction avec L’Atelier 210 et Mars / Mons Arts de la Scène. Avec le soutien du Centre culturel Jacques Franck, du Théâtre des Doms, du Centre des Écritures dramatiques Wallonie-Bruxelles, de L’Étincelle – Théâtre de la Ville de Rouen, du Rideau de Bruxelles, du Théâtre Varia, du CNES La Chartreuse et de La Factorie / Maison de Poésie. Avec l’aide du Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles (Service du Théâtre), de Wallonie-Bruxelles International, de la SACD Belgique et SACD France

Recevoir notre newsletter